Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 07:40
Ce  film très attendu (The Cove - La Baie de la Honte en français) sortira en salle en France le 30 septembre 2009. En attendant, le site officiel français a été mis en place à l'adresse suivante :
http://thecove-lefilm.com/

N'hésitez pas à faire circuler l'info tout autour de vous. Beaucoup de personnes trouvent en voyant les extraits que les images sont très difficiles. C'est vrai car malheureusement c'est la réalité.
N'est-il pas pas choquant également de savoir que les hommes tuent les mêmes mammifères marins qui les sauvent en cas de péril en mer ? Depuis l'antiquité les dauphins sont aimés et même parfois vénérés comme des dieux !

Les dauphins ont plus que droit au respect !
Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans A découvrir
commenter cet article
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 07:24
La banque Franco-Belge Dexia soutient le delphinarium de Bruges : une très mauvaise idée !

C’est avec consternation que les amis de la biodiversité marine ont découvert la nouvelle campagne de Dexia en faveur du Boudewijn Seapark Brugge, en collaboration avec l’association Handicap International, à laquelle la banque reverse 3 € à pour toute entrée de 15€ vendue.
Rappelons ici quelques faits marquants qui, nous l’espérons, ne manquerons pas de faire changer d’avis les responsables de Dexia et celui de son partenaire :

1. Le fait est avéré que les delphinariums ne servent à rien d’autre qu’à générer du profit, ainsi que nous le prouve l’importation récente de dauphins captifs au parc d’attractions Planète Sauvage, à Port Saint-Père,
en pleine déconfiture économique et dont le chiffre d’affaires est désormais reparti à la hausse ! Notons d’ailleurs que c’est le Cirque Barnum qui, pour la première fois en 1860, a exhibé deux bélougas captifs, morts quelques semaines plus tard. Ceci à de seuls fins de récréation, au même titre que la «dernière danse sous chapiteau » du chef sioux Sitting Bull…

2. Les delphinariums ne desservent plus la recherche scientifique depuis 1970, selon l'ouvrage «Cetacean Societies. Fields studies of dolphins and whales » édité par l’Université de Chicago. Tout ce qui doit être connu au niveau physiologique sur le dauphin est désormais connu.
Les recherches en bassin ne visent plus qu’à la reproduction, au maintien en vie des cétacés captifs ou au perfectionnement de leur potentiel militaire, pour ce qui est des USA et de la Russie. Les études comportementales n’ont de sens que si elles sont menées sur un animal libre au sein de son biotope d’origine, d’où l’intérêt des nouvelles découvertes obtenues à ce niveau par Denise Herzing, Hal Withead, Roger Payne, Paul Spong, etc. à bord de
leurs voiliers.

3. Les delphinariums ne servent pas la pédagogie. A l'heure où les documentaires télés, les attractions 3D tel que le Dôme à Paris qui vous plongent au cœur du monde de dauphins virtuels, ou les voyages low cost vers les zones où nagent les dauphins libres (France, Angleterre, Espagne, Portugal, voire même Belgique !) permettent d'assister au merveilleux spectacle des cétacés libres en pleine mer et de leurs moeurs d’une incroyable variété, on peut se demander comment des animaux prisonniers, dressés par la faim, la peur et l’ennui, pourraient fournir valablement
l'équivalent de ce genre d'informations. Jouer au football ou sauter dans des cerceaux ne fait en rien partie de la culture des dauphins «sauvages».

4. Les delphinariums ne servent pas à préservation de l’espèce, bien au contraire. Le Tursiops truncatus est protégé par l’annexe II de la Cites, et sa capture (en principe !) désormais interdite tant aux USA que dans l’Union Européenne. Les animaux menacés de disparition et dont la reproduction est conduite en milieu captif (tel le panda ou le vautour fauve) sont normalement être remis en liberté dans leur biotope d’origine. Or, jamais aucun dauphin captif n’a été libéré par l’Europe !

5. Les delphinariums ne servent pas à la guérison des enfants handicapés. La delphinothérapie est une pratique commerciale tout à la fois coûteuse et inutile, particulièrement en bassin. Véronique Servais, de l’Université de
Liège, une éthologue qui s'est longuement penchée sur la question des rencontres avec les dauphins libres, a déclaré : «Rien ne permet d'affirmer que les cétacés disposent de quelque pouvoir de guérison que ce soit. Par contre, la seule proximité avec des créatures marines intelligentes et belles, à la peau douce et souple, à laquelle s'ajoutent le soleil et les embruns, joue bien évidemment un rôle positif au plan émotionnel ».
En outre, les rencontres d’enfants handicapés avec des dauphins dressés pour avoir l’air affectueux peuvent être dangereuses. De nombreux accidents ont déjà eu lieu aux USA, pour la plupart tenus secrets. Tout autre est la pratique de l’hippothérapie qui permet par exemple à des enfants autistes de nouer un lien étroit avec sa monture et ne lèse pas l’animal, domestiqué depuis des millénaires.

6. Les dauphins, créatures dotées de capacités cognitives hors du commun, d’une conscience de soi, de cultures riches et variées, voire de langages, souffrent d’un stress intense en captivité. L’espace minuscule qu’il leur est alloué, le chlore que l’on ajoute à l‘eau de leurs bassins et brûle leur peau et leurs poumons, les médicaments et autres vitamines qu’on leur donnent pour tenir le coup, la promiscuité qui engendre la violence, l’ennui et la rupture des liens sociaux constante du fait des transferts d’individus d’un delphinarium à l’autre, provoque une surmortalité, particulièrement chez les jeunes nés en bassin, chose rare pour des animaux de zoo.
Diverses études, dont l’une a été menée par le Dr Toni Frohoff à Bruges, insistent sur la cruauté d’enfermer un cétacé dans un trou d’eau de cinq mètres de fond alors qu’il peut plonger à 600 mètres et nager chaque jour plusieurs dizaines de kilomètres en mer.

7. A l’heure où la crise frappe le monde entier, on observe une démultiplication exponentielle des delphinariums à vocation touristique. Là, pas question de reproduction en bassin, on capture, on enferme et lorsque le sujet meurt, on le remplace. A Taiji, Japon, les visiteurs du Whale Museum peuvent même acheter de la viande de dauphin en boîte à la boutique de l’entreprise, puisque les dauphins capturés servent soit à la boucherie soit aux parcs de loisirs…
Concernant le Seapark de Bruges en particulier, concluons enfin avec ces mots très forts du Dr Naomi Rose (Ph.D.Marine Mammal Scientist attachée à la HSUS) prononcés lors du congrès de l'European Association for Aquatic Mammals à Kolmården en mars 2004 : «Alors que d'aucuns prétendent que l'exhibition publique d'une quantité relativement retreinte de cétacés captifs ne soulève en fin de compte que des questions de bien-être animal ou d'éthique, ces «shows de dauphins» ont pourtant des conséquences négatives très claires en terme de conservation. Bien qu'un certain nombre de delphinariums situés en Europe du Nord et aux Etats-Unis n'aient plus procédé eux-mêmes à des captures de dauphins en mer et font en sorte de garder en vie aussi longtemps que possible les animaux qu'ils détiennent, leur succès économique constitue indiscutablement une forte incitation pour les entrepreneurs des pays en voie de développement à poursuivre des captures de manière répétée ou inhumaine".

Faute d’arguments pédagogiques, scientifiques ou conservationnistes, il ne reste aux cirques aquatiques que celui de l’aide à l’enfance !
L’association entre Bruges et Handicap International n’est qu’un attrape-nigaud larmoyant et scandaleux qui vise à vendre vite et mieux et à donner bonne conscience à la prison pour cétacés de Bruges aux yeux du grand public. Dexia aurait pu choisir un autre type « d’attractions» pour soutenir une association qui, par ailleurs, fait de l’excellent travail.

Seashepherd Wallonie-Bruxelles
Références : http://www.dauphinlibre.be/slave.htm
http://www.hsus.org/marine_mammals/what_are_the_issues/marine_mammals

Signé :
DAUPHIN LIBRE.
SEA SHEPHERD WALLONIE
SEA SHEPHERD BRUXELLES
SHARK FEDERATION
SEA SHEPHERD - Groupe Local de Lille
Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans Agissons !
commenter cet article
10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 07:11
Traduit de l'anglais, cela veut à peu près dire "la petite baie". Il s'agit là d'un film documentaire concernant la baie de Taïji au Japon. Tiens, encore les japonais... he oui, tuer tous les ans des baleines sous prétexte scientifique et en plus dans un sanctuaire ça ne leur suffit pas !
En effet, tous les ans, en début septembre dans la petite baie de Taïji, les hommes tuent des dauphins en très grand nombre, par "tradition", pour vendre leur viande (pleine de mercure) sur les étals et pour revendre aux delphinariums du monde entier les plus beaux cétacés épargnés.
Quand on sait qu'un dauphin captif peut être revendu 150 000 €... quel trafic honteux !
A l'origine du film il y a Richard O'Barry (aussi appelé Ric), ancien dresseur du célèbre Flipper. Désormais il défend plus que tout la liberté légitime des dauphins.

La sortie officielle de THE COVE est prévue en France pour le 30 septembre 2009, c'est bientôt ! Je ne peux que vous recommander ce film mais attention, certaines images sont dures car il s'agit là d'une bien triste réalité...

Déjà sorti dans d'autres pays, THE COVE a grandement participé à une plus grande prise de conscience, au point qu'en début septembre, aucun massacre n'a eu lieu dans la baie de Taïji et les médias japonais commencent à parler de ce que l'on a trop longtemps appelé "le petit secret honteux de Taïji".
Pour vous donner une idée de l'exploitation des dauphins, le japon compte à ce jour une cinquantaine de delphinariums !!!
En France, c'est Luc Beson lui-même qui s'occupe de la distribution de ce film avec pour titre "The Cove - La Baie de la Honte".

Allons tous voir ce film et parlons-en tout autour de nous !

Voici quelques liens pour avoir davantage d'infos sur le sujet :
http://www.thecovemovie.com/ (site officiel du film)
http://www.blog-les-dauphins.com/des-nouvelles-du-voyage-au-japon-de-ric-obarry/



Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans Evénements
commenter cet article
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 12:38
La création du groupe local Sea Shepherd de Lille est à présent effective. Je suis devenu le responsable de ce groupe.
Notre première réunion informative aura lieu demain, le jeudi 19 septembre 2009 à lille, au Café Citoyen. La réunion commencera à 19h00 et durera probablement une bonne heure. Tout le monde peut y venir, l'accés est public (prévoir la consommation d'une boisson à la demande du Café Citoyen).

Pour tout renseignement, n'hésitez pas à me contacter avec l'email gl.lille@seashepherd.fr

Venez nombreux !
Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans Sea Shepherd
commenter cet article
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 12:51
Après un peu plus d'un mois de pause ce blog reprend du service. Avec la rentrée beaucoup de nouveautés qui seront publiées très prochainement.

Sans plus attendre je vous propose de découvrir - si ce n'est déjà fait - un blog très intéressant concernant les dauphins - si ce n'est pas encore fait, il fait réparer cette injustice illico, hihihi.
Visuellement très réussi, ce blog informe très bien, avec des mises à jour régulières, un design sympa, de très bons liens, etc... bref, on ne peut rêver mieux !
On peut également y voir un bon suivi de l'excellent film "The Cove" (dont un article relatif sera très prochainement mis en ligne sur World Of Dolphins).

Les articles du blog sont pertinents, bien illustrés et bien écrits. J'ose franchement même dire que je trouve ce blog mieux que le mien (si si !).

On peut également retrouver La Dolphin Connection sur Facebook (là aussi je vous le recommande si vous avez un compte facebook).

Pour découvrir le blog sur les dauphins : http://www.blog-les-dauphins.com/




Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans A découvrir
commenter cet article
26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 21:58
Pour beaucoup de personnes c'es l'occasion de voir des dauphins "en vrai", de les voir faire des tours impressionnants.
Bref, on se dit alors que l'on a passé un bon moment... mais mince, c'est à leur dépend !!!
J'avais déjà écrit un article où j'exprimais mon désaccord profond pour ce genre de "spectacle" : http://worldofdolphins.over-blog.com/article-26883919.html

En effet, les dauphins sont des animaux sauvages et surtout très sensibles ! Les exploiter ainsi est absolument irrespectueux et inadmissible. De même, la capture des dauphins dans la nature contribue à alimenter un trafic honteux.
Un exemple : à Taïji au Japon, les dauphins y sont massacrés mais les plus beaux spécimens sont capturés pour être revendus aux delphinariums : voilà ce que les gens ne sauront jamais lorsqu'on leur présentera un spectacle avec les dauphins !
L'achat d'un dauphins capturé coûte en général plus de 80 000 € ! Cela attire les gens peu respectueux !

Beaucoup d'actions sont entreprises pour tenter de sauver les dauphins des méfaits de l'homme. En voici une sous forme de pétition en ligne que je vous invite à signer. Merci pour ces êtres absoluments merveilleux que sont les dauphins ! N'hésitez pas à partager cette pétition à votre tour. Merci !

http://www.lapetition.be/en-ligne/lutte-contre-les-delphinariums-4466.html
Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans Agissons !
commenter cet article
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 11:13
Le Grenelle de la Mer est complémentaire au Grenelle de l'Environnement. La concertation pour le premier est terminée. Bien que beaucoup d'associations écologiques se disent satisfaites des propositions retenues, je suis de mon coté plutôt réservé.

En effet, on met trop vite en avant le développement durable comme justificatif de l'exploitation commerciale des océans. Certes elle est nécessaire et la France est géographiquement bien placée. Cependant, il est à mon sens plus urgent de mettre l'accent sur l'aspect écologique pur. L'état de l'Océan Mondial est tel qu'on ne le prend toujours pas assez en compte. Pas assez d'actions concrètes, pas assez d'informations auprès du public notamment... Il y a tant à faire qu'on ne peut se permettre d'y consacrer une attention progressive.

Ainsi, une priorité est donnée pour que le thon rouge soit interdit commercialement. Ok, mais il faut ensuite s'assurer que cette interdiction soit bien respectée, ce dont je doute.
De même, il y a d'autres espèces vivantes aussi grâvement menacées, tels que les requins dont 90% de la population a dors et déjà disparue de la Méditerrannée : il faut vraiment faire quelque chose, très vite, et même au niveau mondial !

N'attendons pas une suite au Grenelle, mobilisons nous !
Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans Divers
commenter cet article
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 07:11
C'est un projet qui me tient particulièrement à coeur. La structure la plus proche du Nord se situant à Paris (qui est le siège social français), il m'a paru très intéressant de créer un groupe local destiné à agir sur le Nord et le Pas-de-Calais.

Agissant déjà pour l'Océan, je souhaite aller aujourd'hui plus loin dans mes démarches écologiques. Or, l'approche écologique de Sea Shepherd correspond tout à fait à ma vision des choses.
J'ai donc évidemment contacté le siège social de Sea Shepherd France pour expliquer ma démarche. En attendant que tout soit réalisé dans les règles de l'Art, je commence à parler tout autour de moi du projet afin de commencer à réunir toutes les bonnes volontés partageant le point de vue écologique de Sea Shepherd.

Ainsi, chers amis nordistes, si vous êtes intéressés par mon projet de groupe local Sea Shepherd Lille, que vous soyez du Nord ou du Pas-de-Calais, n'hésitez pas à me contacter  par  email : xhenon.zen@orange.fr et à faire circuler l'info tout autour de vous !

Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans Agissons !
commenter cet article
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 18:32

The End of the Line (le bout de la ligne de pêche) est un film documentaire qui n’est sorti qu’aux USA et en Grande-Bretagne concernant la surexploitation des océans, notamment en ce qui concerne la pêche.

Il a été réalisé en 2008 selon le livre éponyme de Charles Clover.

 

On y parle donc de plusieurs sujets : le moratoire sur la pêche à la morue au large de Terre-Neuve, la surpêche du thon rouge et l’augmentation de la demande pour les sushis, les conséquences de la disparition du poisson pour l’alimentation des êtres humains, etc…

Bref, tous les sujets sont abordés, non pas pour nous embêter mais pour nous responsabiliser.


Site officiel du film : http://endoftheline.com/

 

Voici la bande-annonce en anglais, en espérant voir un jour par chez nous une version française :

 

 


Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans A découvrir
commenter cet article
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 17:32
Qu'est-ce que l'Océan Mondial ? Tous les océans du monde communiquent entre eux pour n'en former qu'un seul à l'échelle de la planète, l'Océan Mondial.

Mais celui-ci est gravement menacé ! Les dégats constatés ces dernières années n'ont jamais été aussi alarmants. Pollution, dérèglement climatique, mais aussi surpêche, braconnage, chasse des mammifères marins... l'Océan est bien mal en point. De très nombreuses espèces animales sont menacées de disparition et certaines le sont même de façon quasi-imminante (par exemple le thon rouge qui est pêché à outrance malgré les quotas et les nombreuses recommandations scientifiques).

La Communauté de l'Océan Mondial a donc été créée, afin que tous puissent faire partager leurs articles de blog Over-Blog en faveur de l'Océan.
Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans Reseau Océan Mondial
commenter cet article

Présentation

  • : World Of Dolphins
  • World Of Dolphins
  • : Blog consacré aux cétacés et à la Mer en général. De l'émerveillement née la compréhension, le respect et la protection.
  • Contact

Keep ZEN...

Logo Sea Shepherd


SOUTENONS
SEA SHEPHERD !

soutenons sea shepherd




  soutenez Reseau-cetaces
Pour aider le Réseau Cétacés

Recherche

Archives