Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 21:12

C’est une campagne lancée par plusieurs entités américaines dont l’Environment Defense Fund, le National Marine Sanctuary, etc… pour protéger les océans. Disney apporte les personnages de La Petite Sirène et la réalisation créative.

Il est surtout ici question d’un site Internet, qui en regard de la réalisation, est tout particulièrement destiné aux enfants. On y trouve des jeux en ligne ludiques, des fonds d’écran, des E-cards (cartes virtuelles), et un espace dédié aux parents et aux instituteurs pour leur donner quelques pistes d’actions écologiques et ludiques.

 

Seul petit regret : le site Internet n’est disponible qu’en anglais et en espagnol, les deux langues les plus courantes aux USA. Dommage car l’écologie marine c’est l’affaire de tous les peuples de la Terre : ce qui est valable au niveau de l’écologie aux Etats-Unis l’est également dans tous les autre pays du monde ! Il n’y a pas plusieurs océans mais un unique océan, l’Océan Mondial.

 

http://www.keepoceansclean.org/home/

Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans apprendre
commenter cet article
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 00:28
J’aurai bien aimé faire cet article plus tôt mais des imprévus se sont glissés entre deux, hihihi ! Il y a déjà une semaine environ, j’ai fait une présentation en public sur le thème de l’Océan Mondial. Cela m’a permis d’y présenter le Réseau Océan Mondial ainsi que la Citoyenneté de l’Océan, après la projection du nouveau vidéoclip d’Atrill "Oh c’est l’Eau". Sur fond de séquences vidéo-projetées, j’ai pu expliquer à quel point nos gestes quotidiens sont si importants pour la santé de nos océans, pour la vie marine et sous-marine, et aussi pour notre propre Avenir ! Nos gestes les plus anodins peuvent très facilement être transformés en éco-gestes. Mais Chacun peut aller plus loin dans sa démarche, que ce soit en tant que Citoyen de l’Océan ou non, par des actions de notre propre initiative par exemple.

Je me suis rendu compte, devant un auditoire très largement écologiste ce jour-là, que le public ne connaît pas toujours tout en matière d’écologie marine. Ce fut notamment le cas concernant le "Huitième Continent" (qui fera l’objet d’un prochain article). En fait, on en parle même assez peu France pour l’instant, le phénomène étant surtout localisé dans l’Océan Pacifique (dans la réalité ça nous concerne tous pourtant).

Beaucoup d’éléments développés pour cette présentation seront également présentés lors de l’exposition sur les Océans en juin prochain. Cet événement ayant lieu dans le cadre de la Journée Mondiale de l’Océan, ce sera l’occasion d’émerveiller, d’informer, de sensibiliser sur la Vie marine et sous-marine, sur les activités humaines (bonnes ou mauvaises), sur les solutions qui existent à tous les niveaux pour agir concrètement, à tous les âges.

Je suis donc à présent en pleine préparation pour cette exposition qui, je l’espère, pourrait être présentée par la suite dans d’autres villes dans le Nord et même pourquoi pas ailleurs en France (avis aux amateurs, contactez-moi si c’est le cas). Un espace spécifique a été créé sur Dailymotion afin d’y mettre toutes les séquences vidéo d’Atrill, particulièrement celles concernant les océans.

Voici pour clôturer cet article, le nouveau vidéoclip d’Atrill "Oh c’est l’Eau", spécialement réalisé pour le Réseau Océan Mondial. Comme cette séquence est sous licence Creative Commons (pas de droits d’auteur Sacem), vous pouvez librement la diffuser à votre tour à condition de préciser l’auteur, de ne pas en faire un usage commercial et de ne pas en modifier le contenu.

Oh c'est l'Eau
envoyé par atrill59

Article mis à jour par Atrill le 2.03.2009
Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans Reseau Océan Mondial
commenter cet article
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 22:26
Je ne regarde pas souvent le petit écran étant donné le nombre impressionnant de bétises diffusées. C'est plus fort que moi, je n'aime pas subir une "culture" que l'on impose. Il existe malgré tout des émissions, des documentaires ou des reportages qui valent le détour.
L' émission Sept à Huit de TF1 a par exemple diffusé le 18 janvier 2009 un reportage concernant Paul Watson et Sea Shepherd. L'occasion de découvrir (ou de redécouvrir) un pirate au grand coeur !

Je sais que ses méthodes peuvent paraître extrêmistes pour certains, certes mais que dire des gouvernements qui ne font pas respecter l'interdiction de la pêche aux baleines alors que cela est tout simplement interdit ? Evidemment, les gouvernements préfèrent souvent s'intéresser à des sources de profits comme les problèmes liés au pétrole.
Cependant, au-delà de l'amour que l'on peut avoir pour la planète et ses habitants - cétacés compris - il faut savoir qu'à chaque fois que l'homme fait disparaître une espèce animale, c'est l'élément de toute une chaîne alimentaire qu'il a détruit, ce qui peut la faire disparaître totalement avec toutes les conséquences que cela implique !

On est au 21ième siècle, il est grand temps qu'une réelle prise de conscience émerge, que l'homme cesse enfin de maltraiter la Nature. A terme s'il continue c'est lui-même qu'il détruira.
Personnellement, je ne supporte pas que l'on tue des cétacés, je trouve cela inutile, stupide et égoiste. C'est un manque total de respect de la Vie. L'homme qui tue une baleine n'a aucune sensibilité.

Nous avons tous un combat pour la Vie. Paul Watson et tous ses collaborateurs ont choisi le leur. A leur manière ce sont des éveilleurs de consciences. Quant aux baleiniers, je ne les félicite pas et les invite à réfléchir un peu sur le sens réel de leur vie au lieu de tuer illégalement sous couvert scientifique (c'est lâche !).

A voir ou à revoir, le reportage de Sept à Huit :

http://videos.tf1.fr/video/emissions/septahuit/0,,4229026,00-paul-watson-le-pirate-ecolo-.html
Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans Video
commenter cet article
17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 21:34

Souvent les parents veulent faire plaisir à leurs enfants et même parfois ils aiment eux-mêmes les cétacés. Cependant, ils participent, sans parfois le vouloir réellement, à une mort programmée !

Les dolphinariums et autres parcs permettent aux visiteurs de voir des dauphins, des orques ou des otaries, via un spectacle le plus souvent assez onéreux !

 

Les animaux y sont hyper-stressés (je peux vous le confirmer pour malheureusement l’avoir constaté, lorsque l’on ressent leur stress on les comprend de suite). On leur fait faire des numéros qu’ils ne font pas lorsqu’ils sont libres, ce qui va à l’encontre de leur nature même ! Les cétacés doivent faire un spectacle dans un bassin qui n’a rien de la taille d’un océan !

Les gens en général ne remarquent pas cela tant ils sont contents et absorbés par l’image « dauphin-gentil-ami de l’homme-normal car animal même si intelligent » !!!

Il faut aussi et surtout ajouter qu’ils ignorent tout des besoins vitaux des cétacés et des conséquences d’une vie dans un milieu « aquatique » clos.

Si cela peut vous paraître surprenant, alors posez-vous la question de savoir si vous aimeriez vivre vous aussi enfermés à vie dans des conditions semblables, à devoir faire des spectacles stressants pour être nourris et tenter de survivre ! He oui, jusqu’à preuve du contraire, un dauphin qui se laisse mourir en captivité n’est jamais remis en liberté !!! Quel gâchis, quelle honte…

 

Aussi grand soit-il, un bassin n’est jamais équivalent aux océans. Ces lieux sont nus de toute faune et flore marine. Les dauphins sont toujours vite condamnés, même si les dresseurs se disent confiants et soucieux de leur santé ! Dans AUCUN dolphinarium ou parc on vous parlera de l’envers du décor ! Ces lieux existent avant tout pour se faire de l’argent au détriment des cétacés, ni plus ni moins.

 

Les cétacés sont depuis longtemps étudiés par des scientifiques et l’on sait entre autre que les dauphins ou les baleines par exemple, sont d’une intelligence remarquable mais aussi que ce sont des êtres très sensibles et… épris de liberté tout comme la plupart des humains.

L’homme commence à peine à abolir une certaine forme d’esclavagisme par rapport à ses semblables mais il n’est toujours pas capable de faire le pas pour abolir l’esclavagisme animal.

Ne soyons pas complice de l’irrespect de la Vie.

Crédit photo : Dolphinarium européen - Juillet 2003

Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans Agissons !
commenter cet article
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 21:21

Ce site particulièrement intéressant nous informe concernant les dauphins libres et captifs mais aussi concernant tous les autres animaux (même non marins).

On y développe la culture et l’actualité non humaines.  De très nombreuses informations à caractère écologique sont donc disponibles.

Ce site est pour moi une référence et une mine d’Or ! Ce n’est pas un blog mais un site Internet à part entière.

 

On apprend donc beaucoup sur les dauphins libres mais aussi sur le triste sort de ceux qui sont captifs. Saviez-vous par exemple que les dauphins nés en captivité meurent avant d’avoir atteint l’âge adulte ? Saviez-vous également qu’en avril 2008 un dauphin est mort à SeaWorld lors d’un spectacle sous le regard des visiteurs horrifiés ? A noter au passage que ce parc dispose d’une bien triste réputation concernant le traitement de ses pensionnaires emprisonnés.

De même, j’y ai appris que les bélougas sont également capturés à présent (ça se passe en Russie), comme si le fait d’emprisonner les dauphins Tursiops, les Orques et les otaries ne suffisait plus !

 

Bref, j’en profite au passage : je ne le répèterai jamais assez, n’allez-pas voir les cétacés dans des dolphinariums ou autres parcs.

Je ne peux donc que vous recommander dauphinlibre.be si vous aussi vous aimez réellement les cétacés et tous les autres animaux libres, et que vous souhaitez davantage les connaître et vous informer concernant les abus qu’on leur inflige.

 

Je remercie beaucoup l’auteur du site Internet dauphinlibre.be pour son aimable autorisation. Vous pourrez désormais le voir parmi les autres liens de sites, blogs et portails

 

Voici l’adresse du site : http://www.dauphinlibre.be/

 

Crédits images : captures d’écran du site dauphinlibre.be

Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans A découvrir
commenter cet article
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 12:53

Ces Iles font partie de la Communauté Européenne, et plus précisément du Danemark. J’ai choisi de ne pas publier de photos sur cet article car elles sont particulièrement choquantes. Par tradition, les habitants de ces îles tuent tous les ans à la même période des familles entières de globicéphales* ! Pourquoi ? Pour rien et en plus par pure cruauté, de sang froid !!!

 

De quel droit l’être humain se permet-il des horreurs pareilles ? Rien ne peut justifier de tels actes, rien ni même un esprit de tradition synonyme de décadence d’un peuple entier !

En effet, tous les ans c’est plus de 1500 globicéphales qui sont amenés vers le rivage par des bateaux hors-bords, ceci afin de permettre aux hommes d’abattre les cétacés sans état d’âme.

Même les enfants n’ont pas école ce jour-là afin d’assister et donc de contribuer dés le plus jeune âge à ces actes sanguinaires.

A ce triste moment, la mer n’est plus bleue mais rouge sang. C’est écoeurant à tel point qu’on a du mal à comprendre ce qui peut autant motiver les habitants des Iles Féroé à commettre de telles occupations si morbides. Certains s’en vantent même ! Quelle lâcheté…

 

Lorsque l’on sait que le Danemark est signataire de la Convention de Berne et de la Convention de Bonn, ils sont censés respecter leurs engagements concernant les espèces migratrices, y compris les espèces marines !

Evidemment, il est si facile de se défendre en invoquant la relative autonomie politique des Iles Féroé par rapport au Danemark… faudrait savoir s’ils font alors réellement parti ou pas du Danemark dans ce cas-là ! On appelle cela de l’hypocrisie politique…

Evidemment avec une réelle volonté d’agir tout est possible. Donc, au-delà des pétitions et autres actions en ligne, il ne faut pas hésiter à en parler tout autour de soi car malgré tout encore trop peu de personnes ignorent l’existence de telles pratiques ! Mais aussi, boycottons de toutes les manières possibles tout ce qui est relatif aux Iles Féroé (et pourquoi pas au Danemark). Pour ma part, je ne risque pas d’y passer mes vacances !

 

Voici quelques liens si vous désirez en savoir davantage (attention âmes sensibles, images difficiles) :

http://www.seashepherd.org/news-and-media/news-061129-1.html (en anglais)

http://faroes.org/cruelty.html

http://www.consoglobe.com/ac-etonnant_2824_iles-feroe-scandaleux-massacre-dauphins.html

 

et surtout : http://www.dauphinlibre.be/feroe.htm (un site qui en parle très bien, d’une clarté exemplaire et qui est très bien documenté, avec toutes les actions possibles)

 

Nous pouvons agir, en refusant de faire du tourisme là-bas tout d’abord, mais aussi en signant et en diffusant les liens vers les pétitions :

http://www.mesopinions.com/Arretez-le-massacre-des-dauphins-sur-les-iles-de-Feroe--petition-petitions-ddfa957418a4c41e787052f2c0f76d2e.html

 

http://www.lapetition.be/en-ligne/stop-aux-massacres-des-globicphales-3318.html

 

Je compte sur vous, merci !

 

* Le Globicéphale est un dauphin, et comme tous les autres mammifères marins, rien ne justifie qu’on le mette ainsi à mort.

Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans Agissons !
commenter cet article
18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 16:32

De son nom scientifique LIPOTES VEXILLIFER mais plus communément appelé Baïji, ou Dauphin de Chine, ou encore Dauphin du YangTsé (1m40 à 2m50 de longueur environ), c'est une espèce déclarée disparue en 2007 bien qu'on dit en avoir photographié un peu après la même année. Mais s'il n'a peut-être pas réellement disparu, cela paraît malheureusement inévitable tant il est impossible d'en répertorier un seul à ce jour par quelque moyen scientifique qui soit.

Lorsque sa disparition a été officialisée en 2007, cela a fait l'effet d'une bombe écologique !... mais en vainc, l'homme continue à vivre sans se soucier davantage de sa planète et de ses habitants.

Le Baïji est malgré tout devenu un symbôle, car c'est le premier cétacé disparu par la faute de l'homme. La Chine qui l'avait sacralisé en avait interdit la chasse lorsqu'elle s'était rendu compte que l'espèce était en fort déclin mais cela n'a pas suffit. Un barrage électrique, la pollution, l'activité croissante des bateaux, et les filets de pêche on eu raison du Baïji.


On pensait en Chine pouvoir le protéger malgré tout avec de grands moyens mis en oeuvre mais trop tardifs : leur incapacité écologique leur a fait perdre un animal culte chez eux comme pour nous tous. Bien entendu, ce dauphin n'était pas le seul menacé par l'homme et ses activités, il y a d'autres animaux en sursis - cétacés ou pas ! Ainsi, il ne faut pas oublier le Baïji et informer toutes les générations présentes et à venir afin que ce dauphin n'ai pas disparu pour rien : c'est la moindre des choses que nous puissions faire n'est-ce pas !


Il existe une autre espèce de dauphin vivant dans le même fleuve en Chine, le marsouin YangTsé (nom scientifique NEOPHOCAENA PHOCAENOIDES) dont on a comptabilisé que 300 individus à ce jour ! Une future victime ? Restons positifs : les chinois sont conscients pour la plupart du problème et on réussi à le faire reproduire en captivité spécifiquement afin d'éviter sa disparition (ce qui avait été impossible avec le Baïji).


Quelques liens informatifs:


http://fr.wikipedia.org/wiki/Dauphin_de_Chine


http://www.baiji.org (en anglais)


http://nautilus.typepad.com/nautilusblog/2007/04/le_dauphin_du_y.html

Crédits images : Photo du haut, baiji.org - Photo du bas, Alessio
Marrucci

Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans apprendre
commenter cet article
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 18:26

Qu’est-ce ?

Lorsque la mer se retire à marée descendante, on peut observer une ligne plus ou moins importante et régulière : elle est généralement constituée par des déchets de la mer (algues, os de seiche, plumes de mouettes, éponges, etc…) mais aussi par des déchets liés aux activités humaines polluantes (bouteilles et autres objets en plastique, morceaux de bois, aliments partiellement ou non consommés, des cordages, briquets, canettes, bouteilles en verre…).

 

Un témoin de la pollution

On peut donc voir en longeant la plage à quel point la mer est polluée par les hommes. La plage n’est pas un dépotoir mais le devient honteusement de plus en plus au fil du temps. On ne peut se contenter uniquement d’actions spontanées pour nettoyer notre littoral. Une action d’information et de sensibilisation est donc plus que nécessaire, pour toutes les générations concernées, dans tous les pays du monde.

Toutes les eaux du monde finissent tôt ou tard par se rencontrer. Les océans de notre planète sont comparable à une baignoire : jetez y dans l’eau un petit canard en plastique, vous le retrouverez tôt ou tard à l’autre bout de celle-ci.

 

Lorsque j’ai pris en photo la laisse de mer ci-contre, je me suis rendu compte à quel point il y a des déchets en matière plastique : sur 10 à 15 mètres on y voit jusqu’à 3 bouteilles !

Cela a évidemment un effet sur la qualité de l’eau mais aussi sur la faune et la flore (on ne compte plus la quantité d’objets en plastique avalés par les cétacés, les tortues et les requins).

 

Il n’y a pas que les laisses de mer.

On trouve souvent d’autres objets rejetés par les marées. Il y a quelques années, j’ai vu sur une plage de la Mer du Nord un vieux moteur diesel de bateau tout rouillé ! Malheureusement, ce type de pollution n’attire pas l’attention face par exemple à un cétacé échoué.


Ainsi, n’attendez pas que d’autres agissent à votre place : sur les plages ou en mer, ayons tous une attitude responsable.

Gardons notre planète bleue !

Crédit Photo : Chris Poseidia

Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans Pollution marine
commenter cet article
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 23:18

C’est certainement l’espèce de dauphin que l’on voit le plus souvent dans les dolphinariums car c’est en général le plus sociable des cétacés (Rappelez-vous Flipper ou les dauphins du film Le Grand Bleu). C’est aussi certainement le type de dauphin le plus connu dans le monde. Il est très joueur et semble être l’espèce recherchant le plus le contact avec les hommes, parfois à ses dépends car nous savons tous à quel point l’homme peut être cruel ! Il fascine tant qu’il est le sujet d’étude préféré de nombreux scientifiques.

 

Que veut dire Tursiops ?

C’est le nom scientifique* du "dauphin souffleur" appelé également "grand dauphin".

On distingue le Tursiops Truncatus pour le grand dauphin (que l'on voit en photo sur cet article) et le Tursiops Aduncus pour le grand dauphin de l’Océan Indien.

On le rencontre un peu dans toutes les mers du monde mais avec quelques petites différences physiques cependant. C’est le plus grand des dauphins à bec et peut atteindre une longueur de 4 à 5 mètres !

 

Le grand dauphin peut vivre de 30 à 40 ans et vit souvent en solitaire, la plupart du temps non loin des côtes. En captivité il ne vit en général guère que quelques années s’il ne se laisse pas mourir de désespoir.

 

*Tursiops : Pourquoi un nom scientifique ?

On utilise des termes du latin pour internationaliser de façon standard toutes les espèces animales et végétales. Ainsi, même si chaque pays nomme une espèce avec un nom local, le nom scientifique est d’usage au niveau international.

 

Le saviez-vous…

En Australie, à Monkey Mia, sur la côte ouest, une baie reçoit la visite de plusieurs dauphins tursiops tous les jours. Ces derniers viennent chercher des poissons frais offerts par les touristes (sous la surveillance des rangers pour éviter tout incident ou tout comportement irrespectueux).  Mais les dauphins sont également reconnaissant, aidant occasionnellement les pêcheurs locaux. C’est apparemment un cas unique au monde car les dauphins y sont en totale liberté.


Crédits Photos : Chris Poseidia

Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans apprendre
commenter cet article
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 20:45

C’est parti ! Ce blog est à présent officiellement lancé. Mais avant il m’a fallu déjà publier quelques articles auparavant car je ne voulais pas d’un espace vide, même s’il se remplira certainement très vite (notamment avec beaucoup de liens).

Il sera destiné à émouvoir, informer et à sensibiliser sur les cétacés mais aussi concernant les océans qui sont tout comme nos continents bien gravement menacés (tout est lié). Ce blog sera en somme le penchant marin de mon autre blog PlanèteGaïa et il sera également un lieu de partages. Ce sera aussi un lieu adapté pour vous parler de mes actions relatives au Réseau Mondial Océan et d’autres projets en cours d’étude.

 

Bonne visite à vous tous !

Chris

Crédit Photo : Chris Poseidia

Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans A découvrir
commenter cet article

Présentation

  • : World Of Dolphins
  • World Of Dolphins
  • : Blog consacré aux cétacés et à la Mer en général. De l'émerveillement née la compréhension, le respect et la protection.
  • Contact

Keep ZEN...

Logo Sea Shepherd


SOUTENONS
SEA SHEPHERD !

soutenons sea shepherd




  soutenez Reseau-cetaces
Pour aider le Réseau Cétacés

Recherche

Archives