Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 22:43

J'avais déjà évoqué sur ce blog le massacre annuel des dauphins ayant lieu tous les ans à Taïji au Japon. J'avais également fait un article à propos de The Cove, film documentaire justement récompensé de multiples fois avec en prime un oscar pour le meilleur documentaire 2010 !


Tous les ans c'est la même chose à Taïji : les dauphins sont rabattus vers la baie où sont ensuite placés plusieurs filets pour qu'aucun des cétacés ne puissent s'échapper.

Ensuite, les dauphins de type Tursiops (dauphins souffleurs) - les mêmes que le célèbre Flipper - sont sélectionnés et revendus à prix d'or : ils sont destinés aux parcs et aux delphinariums du monde entier. Les dauphins qui n'ont pas été sélectionnés sont systématiquement massacrés !!!!

Leur viande - qui est saturée de mercure - sera consommée par quelques habitants de Taïji mais aussi par d'autres consommateurs japonais à qui l'on a fait croire qu'il s'agissait de viande de baleine !


Ric O'Barry, directeur de campagne de Save Japan Dolphins, mondialement connu pour ses actions de défense des dauphins et héro de The Cove, va retourner à Taïji en septembre 2010. L'objectif est double : tout en assurant une pression par sa présence, Ric O'Barry compte bien informer toujours davantage la population nippone qui n'est pas (ou peu) au courant de ce qui se passe réellement à Taïji !


L'association française Réseau-Cétacés vient de relancer son action "23 000 dauphins massacrés... 1€ pour faire la différence".

Ainsi, il est proposé par cette action, que chacun puisse effectuer un don de 1€ (bien entendu vous pouvez donner davantage si vous en avez la possibilité).

A la fin de l'opération, en septembre, la totalité des dons récoltés sera reversée à Ric O'Barry pour l'aider dans son action à Taïji.


1€ ce n'est pas beaucoup mais si nous effectuons tous au moins un don de 1€ chacun, alors là oui cela peut faire la différence !

N'hésitez pas également à partager l'information tout autour de vous. Voici ci-dessous des liens pour en savoir davantage et pour effectuer le don d'1€ :


http://www.reseaucetaces.fr/archive/2010/06/22/3294.aspx (pour en savoir davantage et effectuer un don de 1€)


http://www.blog-les-dauphins.com (ce blog est une référence concernant les dauphins et The Cove)


Voici le minividéoclip créé à l'occasion par Atrill pour promovoir l'opération :

 

Repost 0
Published by Webmaster - dans Agissons !
commenter cet article
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 00:16

shrk2Ce honteux cirque aquatique sera présent cette semaine pour 3 jours de spectacles le 2,5, et 6 juin à Seclin (Nord). Transmettez tout atour de vous !
Ce genre de cirque qui fait la promo de l'exploitation et de l'aspect soit-disant sanguinaire des requins ne fait que leur donner une très mauvaise réputation !

Or, les requins, nous le savons bien, ne sont pas les montres qu'on veut nous faire croire !

Agissons, réagissons, communiquez tout cela tout autour de vous. N'allez voir ce spectacle sous aucun prétexte sinon c'est encourager leurs pratiques honteuses !!!
Quelques infos complémentaires sur le sujet :

Tous les ans, 100 millions de requins sont tués et rien qu'en Méditerranée c'est 90% de leur population qui a été décimée !

Il y a bien entendu les prises accidentelles dans les filets mais aussi le braconnage ou la pêche "sportive", pour les soupes asiatiques (aux ailerons), ou même encore pour revendre la viande sur les étals ou pour utiliser le cartilage, le foie, les dents... pour dese usages à l'efficacité douteuse !

Mais comment un business comme Aquatic Shark fait-il pour attirer du monde ? C'est tout d'abord la jeunesse et leurs parents souvent mal informés qui sont la cible avec des spectacles aux jours et aux horaires bien ciblés.

 

shrk1Leurs méthodes sont identiques aux autres cirques. Mais ils mettent en avant une fausse apparence qui n'est pas sans rappeler le film "les dents de la mer" qui avait fait passer tous les requins pour des monstres, pour de vulgaires machines à tuer !

Mais ce n'est pas tout : Aquatic Shark a une telle présentation qu'elle est clairement pro-exploitation des requins ! 

 

Donc, à éviter à tout prix, il y a bien mieux à voir que ça mais surtour il faut en parler tout autour de soi car trop peu de public est mal informé à leur sujet !


L'enquête très intéressante de l'asso ANICA à ce sujet :

http://www.anica.fr/enquetes/enquetes_shark.html

Repost 0
Published by Webmaster - dans Agissons !
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 06:41

Unharponneursurunbaleinier thumb72 heures, c'est peu mais il faut d'autant plus agir rapidement. Je me fais ici l'écho de l'article du blog des dauphins :

Il faut faire vite et rameuter le plus de gens possible pour signer cette pétition adressée aux membres de l’UE présents à la Commission Baleinière Internationale !


La Whale and Dolphin Conservation Society vient de transmettre ce message :

“Cher amis, nous disposons de 72 heures pour stopper la chasse à la baleine !

En 2009, vous avez empêché la CBI d’autoriser le Groenland à tuer 10 baleines à bosses.

Aujourd’hui, la demande de tuer les baleines à bosse a refait surface par une “porte dérobée”. Lors de la réunion de la CBI tenue jeudi et vendredi derniers, le vote a été redemandé pour autoriser ce quota.


Pourquoi une telle pression ?

Les pays en faveur de la chasse baleinière s’inquiètent de perdre ce vote car il pourrait compromettre leur chances de revenir sur l’”interdiction” de la chasse à la baleine commerciale.

Avec votre aide, nous pouvons stopper cette proposition de loi du Groenland et augmenter par la même occasion nos chances de stopper le vote sur la chasse commerciale.

L’Union Européenne peut bloquer cette proposition, mais l’UE s’est engagée dans une procédure légale qui force tous les membres à s’abstenir sur ce vote, ce qui permettrait à cette proposition de loi de passer.

Nous ne pouvons pas laisser cela se produire !

S’il vous plaît, s’il vous plaît, signez et envoyez cette alerte pour passer à l’action à tous les membres de la CBI durant les 72 prochaines heures.

Nous avons fait la différence par le passé, – nous pouvons la faire également aujourd’hui.

Chris Butler Stroud”


Accédez à la pétition en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://secure2.wdcs.org/view_e_protest.php?e_protest_select=26&&select=413

Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans Agissons !
commenter cet article
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 18:49
AdyGil.jpgDepuis plusieurs années les japonais contournent le moratoire sur la chasse à la baleine en utilisant une faille qui autorise le contraire à partir du moment où c'est pour de la recherche scientifique !
Evidemment aucun rapport sérieux n'a jusqu'à présent été publié sur les résultats d'une prétendue chasse scientifique de la part du Japon !

Tout le monde sait que ce dernier agit en toute illégalité mais personne ne bouge... sauf Sea Shepherd qui chaque année fait tout pour empêcher que les baleiniers japonais commettent leurs meurtres.
Sea Shepherd est accusé d'éco-terrorisme par le japon mais ce que ce dernier n'avoue pas c'est que son gouvernement actuel continue à subventionner cette honteuse chasse. De même il n'avoue pas non plus que la mafia japonaise - les yakusas -  finance également les actes de l'ICR (c'est le nom de l'organisme responsable de cette chasse en mer et qui prétend de façon hypocrite faire de la recherche scientifique).

Ce mercredi 6 janvier 2010 à 15h00 heure locale dans le santuaire baleinier australien (où même la chasse scientifique n'est pas autorisée mais ça le japon n'en a cure...) le baleinier japonais Shonan Maru 2 a délibérément foncé sur l'Ady Gil, bateau de Sea Shepherd (ce dernier était alors en panne et donc ne pouvait absolument pas changer de cap). L'Ady Gil a eu 2,4 mètres de proue arrachée et l'un des membres a deux côtes cassées.
L'Ady Gil a lancé un appel de détresse également ignoré par les baleiniers japonais situés à proximité (ce qui est totalement contraire en vertue du code maritime).
Son équipage est sain et sauf, récupéré par le MV Bob Barker, le troisième bateau de la flotte de Sea Shepherd également présent en Antarctique.

AdyGil2Il est clair que les baleiniers japonais sont devenus de plus en plus violents d'année en année : étrange façon de concevoir la "pêche scientifique" n'est-ce pas !
L'hypo
crisie du japon a atteint des sommets inimaginables ça c'est certain ! Nous ne pouvons et nous n'avons pas le droit de cautionner de tels actes d'un pays qui soit-disant veut être à la pointe des agissements écologiques, notamment en matière de lutte contre le réchauffement climatique !
L'Ady Gil était un bateau dont la conception minimisait l'impact écologique : on ne peut pas dire qu'il en soit de même pour les agissements des baleiniers !

Agissons !
Nous sommes tous citoyens. Nous nous devons d'agir, TOUS, autant que possible pour mettre fin une bonne fois pour toute aux agissements illégaux et meurtriers des baleiniers japonais !

Ce que nous pouvons faire :
- Adhérer à Sea Shepherd France pour les encourager à faire respecter les lois maritimes :
http://www.seashepherd.fr/joindre_donner.htm

- Boycotter TOUS les produits en provenance et de fabrication du japon (ce n'est pas si difficile à faire tant la concurrence est féroce entre tous les pays asiatiques). Personnellement et à titre d'exemple, les produits en provenance de Taïwan sont en général de bonne facture et cela encourage moins les achats provenant de Chine. N'hésitez pas à vous renseigner avant d'acheter !

- Communiquer tout autour de vous concernant les pratiques honteuses  du japon et sur les solutions possibles pour changer les choses.

- Ecrire à l'ambassade du japon pour faire part de votre mécontentement - écrire au ministre de l'écologie, M. Borloo, pour que la France agisse à son tour et de façon moins hypocrite que la CBI et que tous les autres gouvernements (la France a un potentiel énorme en faveur des océans qui l'entoure).

- Signer, encourager toute action en faveur des océans (acheter le film "The Cove - la baie de la honte" déjà dispo en précommande sur Internet, aller voir le film "Océans" qui sort au ciné le 27 janvier prochain, signer les pétitions, etc...)

Concrêtement, il n'y a pas de petites actions !

Autre chose de TRES IMPORTANT :
Les agissements provoqués par les baleiniers japonais sont d'une violence extrême. Or, l'on peut très vite sentir la colère monter en nous mais en aucun cas il ne convient de réagir par des actes dictés par la colère et encore moins par des actes tous aussi violents et hors-la-loi ! Il faut à tout prix préserver la Vie et la défendre !

Merci beaucoup par avance !
Chris Poseidia

Photos : l'Ady Gil avant d'être éperonné par le Shonan Maru 2.
Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans Agissons !
commenter cet article
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 18:56
DauphinvictimeQu’est-ce qu’un chalut pélagique ?

Il faut imaginer un entonnoir qui, parfois, atteint plus de 30.000 m² d’ouverture. Un gouffre qui ramasse tout sur son passage. Un matériel bien plus dévastateur que le filet dérivant souvent décrié et maintenant interdit. Le chalut pélagique ratisse n’importe quoi et, comme les captures ne peuvent pas être sélectives et que tous les poissons sont mélangés, jusqu’à 70% du contenu peut être rejeté à la mer. Plusieurs tonnes de poissons morts et de cétacés passent ainsi par-dessus bord. Anne Collet, biologiste, spécialiste des mammifères marins, évalue les pertes entre 5000 et 10000 dauphins par an sur les côtes européennes.

 

Considérant que nul d’entre nous ne doit permettre que les souffrances et la mort soient infligées, si rien ne le justifie,

Considérant que nous avons le devoir d’intervenir dans la mesure où nous le pouvons,

Considérant que personne n’a le droit de se délester du poids de sa responsabilité,

=> Nous demandons une réglementation européenne sur l’utilisation du chalut pélagique.

 

Pour que cessent les massacres de dauphins et la pêche destructrice des ressources en poissons

Des milliers de dauphins meurent chaque année, dans les eaux territoriales européennes. Les responsables de ce massacre sont les chaluts pélagiques des armateurs européens de la pêche industrielle.

Pour signer la pétition : http://www.lapetition.be/en-ligne/ptition-europenne-contre-les-chaluts-plagiques-5225.html

Je vous invite à la partager pour la faire signer au plus grand nombre. Vous pouvez également télécharger la version papier et la faire signer avant de la renvoyer à SOS Grand Bleu.

Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans Agissons !
commenter cet article
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 07:55
Voici deux pétitions en ligne en faveur de la protection des dauphins :

http://www.wdcs.org/view_e_protest.php?e_protest_select=31&&select=447

http://www.thepetitionsite.com/3/stop-the-dolphin-slaughter
(dépassons les 10 000 signatures !)


Signez et partagez tout autour de vous. Pour les dauphins !

Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans Agissons !
commenter cet article
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 07:24
La banque Franco-Belge Dexia soutient le delphinarium de Bruges : une très mauvaise idée !

C’est avec consternation que les amis de la biodiversité marine ont découvert la nouvelle campagne de Dexia en faveur du Boudewijn Seapark Brugge, en collaboration avec l’association Handicap International, à laquelle la banque reverse 3 € à pour toute entrée de 15€ vendue.
Rappelons ici quelques faits marquants qui, nous l’espérons, ne manquerons pas de faire changer d’avis les responsables de Dexia et celui de son partenaire :

1. Le fait est avéré que les delphinariums ne servent à rien d’autre qu’à générer du profit, ainsi que nous le prouve l’importation récente de dauphins captifs au parc d’attractions Planète Sauvage, à Port Saint-Père,
en pleine déconfiture économique et dont le chiffre d’affaires est désormais reparti à la hausse ! Notons d’ailleurs que c’est le Cirque Barnum qui, pour la première fois en 1860, a exhibé deux bélougas captifs, morts quelques semaines plus tard. Ceci à de seuls fins de récréation, au même titre que la «dernière danse sous chapiteau » du chef sioux Sitting Bull…

2. Les delphinariums ne desservent plus la recherche scientifique depuis 1970, selon l'ouvrage «Cetacean Societies. Fields studies of dolphins and whales » édité par l’Université de Chicago. Tout ce qui doit être connu au niveau physiologique sur le dauphin est désormais connu.
Les recherches en bassin ne visent plus qu’à la reproduction, au maintien en vie des cétacés captifs ou au perfectionnement de leur potentiel militaire, pour ce qui est des USA et de la Russie. Les études comportementales n’ont de sens que si elles sont menées sur un animal libre au sein de son biotope d’origine, d’où l’intérêt des nouvelles découvertes obtenues à ce niveau par Denise Herzing, Hal Withead, Roger Payne, Paul Spong, etc. à bord de
leurs voiliers.

3. Les delphinariums ne servent pas la pédagogie. A l'heure où les documentaires télés, les attractions 3D tel que le Dôme à Paris qui vous plongent au cœur du monde de dauphins virtuels, ou les voyages low cost vers les zones où nagent les dauphins libres (France, Angleterre, Espagne, Portugal, voire même Belgique !) permettent d'assister au merveilleux spectacle des cétacés libres en pleine mer et de leurs moeurs d’une incroyable variété, on peut se demander comment des animaux prisonniers, dressés par la faim, la peur et l’ennui, pourraient fournir valablement
l'équivalent de ce genre d'informations. Jouer au football ou sauter dans des cerceaux ne fait en rien partie de la culture des dauphins «sauvages».

4. Les delphinariums ne servent pas à préservation de l’espèce, bien au contraire. Le Tursiops truncatus est protégé par l’annexe II de la Cites, et sa capture (en principe !) désormais interdite tant aux USA que dans l’Union Européenne. Les animaux menacés de disparition et dont la reproduction est conduite en milieu captif (tel le panda ou le vautour fauve) sont normalement être remis en liberté dans leur biotope d’origine. Or, jamais aucun dauphin captif n’a été libéré par l’Europe !

5. Les delphinariums ne servent pas à la guérison des enfants handicapés. La delphinothérapie est une pratique commerciale tout à la fois coûteuse et inutile, particulièrement en bassin. Véronique Servais, de l’Université de
Liège, une éthologue qui s'est longuement penchée sur la question des rencontres avec les dauphins libres, a déclaré : «Rien ne permet d'affirmer que les cétacés disposent de quelque pouvoir de guérison que ce soit. Par contre, la seule proximité avec des créatures marines intelligentes et belles, à la peau douce et souple, à laquelle s'ajoutent le soleil et les embruns, joue bien évidemment un rôle positif au plan émotionnel ».
En outre, les rencontres d’enfants handicapés avec des dauphins dressés pour avoir l’air affectueux peuvent être dangereuses. De nombreux accidents ont déjà eu lieu aux USA, pour la plupart tenus secrets. Tout autre est la pratique de l’hippothérapie qui permet par exemple à des enfants autistes de nouer un lien étroit avec sa monture et ne lèse pas l’animal, domestiqué depuis des millénaires.

6. Les dauphins, créatures dotées de capacités cognitives hors du commun, d’une conscience de soi, de cultures riches et variées, voire de langages, souffrent d’un stress intense en captivité. L’espace minuscule qu’il leur est alloué, le chlore que l’on ajoute à l‘eau de leurs bassins et brûle leur peau et leurs poumons, les médicaments et autres vitamines qu’on leur donnent pour tenir le coup, la promiscuité qui engendre la violence, l’ennui et la rupture des liens sociaux constante du fait des transferts d’individus d’un delphinarium à l’autre, provoque une surmortalité, particulièrement chez les jeunes nés en bassin, chose rare pour des animaux de zoo.
Diverses études, dont l’une a été menée par le Dr Toni Frohoff à Bruges, insistent sur la cruauté d’enfermer un cétacé dans un trou d’eau de cinq mètres de fond alors qu’il peut plonger à 600 mètres et nager chaque jour plusieurs dizaines de kilomètres en mer.

7. A l’heure où la crise frappe le monde entier, on observe une démultiplication exponentielle des delphinariums à vocation touristique. Là, pas question de reproduction en bassin, on capture, on enferme et lorsque le sujet meurt, on le remplace. A Taiji, Japon, les visiteurs du Whale Museum peuvent même acheter de la viande de dauphin en boîte à la boutique de l’entreprise, puisque les dauphins capturés servent soit à la boucherie soit aux parcs de loisirs…
Concernant le Seapark de Bruges en particulier, concluons enfin avec ces mots très forts du Dr Naomi Rose (Ph.D.Marine Mammal Scientist attachée à la HSUS) prononcés lors du congrès de l'European Association for Aquatic Mammals à Kolmården en mars 2004 : «Alors que d'aucuns prétendent que l'exhibition publique d'une quantité relativement retreinte de cétacés captifs ne soulève en fin de compte que des questions de bien-être animal ou d'éthique, ces «shows de dauphins» ont pourtant des conséquences négatives très claires en terme de conservation. Bien qu'un certain nombre de delphinariums situés en Europe du Nord et aux Etats-Unis n'aient plus procédé eux-mêmes à des captures de dauphins en mer et font en sorte de garder en vie aussi longtemps que possible les animaux qu'ils détiennent, leur succès économique constitue indiscutablement une forte incitation pour les entrepreneurs des pays en voie de développement à poursuivre des captures de manière répétée ou inhumaine".

Faute d’arguments pédagogiques, scientifiques ou conservationnistes, il ne reste aux cirques aquatiques que celui de l’aide à l’enfance !
L’association entre Bruges et Handicap International n’est qu’un attrape-nigaud larmoyant et scandaleux qui vise à vendre vite et mieux et à donner bonne conscience à la prison pour cétacés de Bruges aux yeux du grand public. Dexia aurait pu choisir un autre type « d’attractions» pour soutenir une association qui, par ailleurs, fait de l’excellent travail.

Seashepherd Wallonie-Bruxelles
Références : http://www.dauphinlibre.be/slave.htm
http://www.hsus.org/marine_mammals/what_are_the_issues/marine_mammals

Signé :
DAUPHIN LIBRE.
SEA SHEPHERD WALLONIE
SEA SHEPHERD BRUXELLES
SHARK FEDERATION
SEA SHEPHERD - Groupe Local de Lille
Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans Agissons !
commenter cet article
26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 21:58
Pour beaucoup de personnes c'es l'occasion de voir des dauphins "en vrai", de les voir faire des tours impressionnants.
Bref, on se dit alors que l'on a passé un bon moment... mais mince, c'est à leur dépend !!!
J'avais déjà écrit un article où j'exprimais mon désaccord profond pour ce genre de "spectacle" : http://worldofdolphins.over-blog.com/article-26883919.html

En effet, les dauphins sont des animaux sauvages et surtout très sensibles ! Les exploiter ainsi est absolument irrespectueux et inadmissible. De même, la capture des dauphins dans la nature contribue à alimenter un trafic honteux.
Un exemple : à Taïji au Japon, les dauphins y sont massacrés mais les plus beaux spécimens sont capturés pour être revendus aux delphinariums : voilà ce que les gens ne sauront jamais lorsqu'on leur présentera un spectacle avec les dauphins !
L'achat d'un dauphins capturé coûte en général plus de 80 000 € ! Cela attire les gens peu respectueux !

Beaucoup d'actions sont entreprises pour tenter de sauver les dauphins des méfaits de l'homme. En voici une sous forme de pétition en ligne que je vous invite à signer. Merci pour ces êtres absoluments merveilleux que sont les dauphins ! N'hésitez pas à partager cette pétition à votre tour. Merci !

http://www.lapetition.be/en-ligne/lutte-contre-les-delphinariums-4466.html
Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans Agissons !
commenter cet article
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 07:11
C'est un projet qui me tient particulièrement à coeur. La structure la plus proche du Nord se situant à Paris (qui est le siège social français), il m'a paru très intéressant de créer un groupe local destiné à agir sur le Nord et le Pas-de-Calais.

Agissant déjà pour l'Océan, je souhaite aller aujourd'hui plus loin dans mes démarches écologiques. Or, l'approche écologique de Sea Shepherd correspond tout à fait à ma vision des choses.
J'ai donc évidemment contacté le siège social de Sea Shepherd France pour expliquer ma démarche. En attendant que tout soit réalisé dans les règles de l'Art, je commence à parler tout autour de moi du projet afin de commencer à réunir toutes les bonnes volontés partageant le point de vue écologique de Sea Shepherd.

Ainsi, chers amis nordistes, si vous êtes intéressés par mon projet de groupe local Sea Shepherd Lille, que vous soyez du Nord ou du Pas-de-Calais, n'hésitez pas à me contacter  par  email : xhenon.zen@orange.fr et à faire circuler l'info tout autour de vous !

Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans Agissons !
commenter cet article
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 18:02

100 millions : c’est le nombre de requins tués tous les ans !

90% d’entre eux ont disparu de la Méditerranée.


Les requins ont une mauvaise réputation largement exagérée. Merci au film "les dents de la mer" et compagnie…  Bien entendu, il existe bien quelque rares accidents dus à des requins mais il faut savoir qu'on a plus de risque dans sa vie de glisser dans une baignoire que d'être tué ou même seulement blessé par un requin !
Or, ce n'est pas l'être humain qui est actuellement en danger mais c'est le requin. Ce dernier est un maillon très important de la chaîne alimentaire marine.


Avons-nous le droit de continuer ainsi au risque de les exterminer pour de bon ?
La reproduction des requins ne peut augmenter à la même vitesse que celle des poissons qui eux aussi sont aussi gravement menacés par la surexploitation des océans par l'homme.

Mais pourquoi la chasse aux requins (je n'aime pas le terme "pêche" qui sous entend un aspect légal) :
Pour faire de la soupe aux ailerons particulièrement prisée en Asie, pour faire des cosmétiques, pour faire des bijoux et autres "souvenirs" et même pour des compositions médicinales dont l'efficacité est franchement douteuse !
De même, sans aller jusqu'en Asie pour la soupe d'aileron, si vous consommez du poisson vous consommez peut-être aussi du requin sans même le savoir !!!
La saumonette par exemple, est une roussette dont le nom trompeur déroute le consommateur non averti, tout comme l'aiguillat.

Dans ce domaine la France est très mauvaise élève, en chassant par exemple le requin taupe commun qui est considéré par l'UICN comme une espèce en voie d'extinction !
La France est le premier pays européen tueur de requin et le troisième au monde !!!

Que faire ?
- En tant que consommateurs nous avons tous un réel pouvoir, par exemple, en n'achetant pas de chair de requin à la poissonnerie, pas de produits dérivés, pas de soupe d'aileron (Asie), pas de souvenirs avec des dents de requin.
- En parler tout autour de soi
- Adhérer à une association qui agit pour défendre la vie des requins (une asso au hasard, Sea Shepherd France, lol)

Le film Sharkwater (les seigneurs des mers en français) réalisé par Rob Steward est disponible en DVD. Il représente bien la situation actuelle pour tous les requins dans le monde.

Vous pouvez également télécharger librement l’excellente brochure de Sea Shepherd concernant la chasse aux requins ICI (dont on voit l’illustration ci-dessus dans l’article).

 

A noter :

Jusqu’au 18 juillet, les magasins de cosmétique LUSH vendent le savon NEMO PIRATE afin de dénoncer la chasse aux requins. Les bénéfices nets seront reversés à Sea Shepherd. Comme il n’y en aura pas pour tout le monde j’ai déjà acheté les miens ! hihihi

 

Repost 0
Published by Chris Poseidia - dans Agissons !
commenter cet article

Présentation

  • : World Of Dolphins
  • World Of Dolphins
  • : Blog consacré aux cétacés et à la Mer en général. De l'émerveillement née la compréhension, le respect et la protection.
  • Contact

Keep ZEN...

Logo Sea Shepherd


SOUTENONS
SEA SHEPHERD !

soutenons sea shepherd




  soutenez Reseau-cetaces
Pour aider le Réseau Cétacés

Recherche

Archives